•  

     

    Un très grand projet voit doucement le jour et occupe beaucoup mes pensées.

     En effet, avec les Etudiants d'un lycée voisin, en classe de carrière sanitaire et sociale,

    Nous allons préparer un spectacle, qui sera présenté sur scène

    mais également dans une Maison de Retraite en Belgique,

    avec qui nous avons un échange depuis deux ans.

    Ce spectacle a pour titre, "Les Fables en tous sens", car il s'appuie sur huit Fables de J. de La Fontaine,

    qui seront proposées sous huit formes différentes: mimées, chantées, en ombres chinoises, avec des marionnettes

    et un castelet, déssinées...

    Nous avons déjà réuni les Résidents et les Jeunes deux fois,

    afin qu'ils fassent connaissance et pour expliquer le projet.

    Les Résidents interréssés peuvent ensuite s'inscrire.

    Nous avons retenu la salle de spectacle pour janvier 2011 et envoyé des demandes de subventions.

    Nous serons ensuite reçu en Belgique pour une dernière représentation.

    Dès septembre 2010 et jusque décembre, Jeunes et Résidents se rencontreront

    une fois par semaine, pour préparer le spectacle, les décors et répéter les scènes.

    Ce projet a beaucoup d'objectifs et outre le fait qu'il encourage les relations intergénérationnelles et l'échange des

    savoirs, il a pour mission de prouver que tout est possible à tout âge, même de monter sur les planches.

    Suite au prochain numéro...

     


     

    Décembre 2011, bilan de cette action:

    De nombreuses rencontres ont eu lieu, pour préparer le spectacle. A chaque fois, joie, bonne humeur et complicité.

    Chacun avait choisi sa fable et savait ce qu'il avait à faire. En sous-groupes, jeunes et aînés travaillaient ensemble,

    les textes, le jeu scènique et les décors environ une fois par semaine pendant 2h.

    Nous avons choisi les costumes, les musiques et fabriqué quelques éléments du décor mais il s'agissait

    en grande partie de récupération.

    Les textes ont été enregistrés en voix off (voix des Résidents et des jeunes), pour éviter les trous de mémoire.

    De ce fait, il n'y avait plus qu'à les mimer. 

    Des bruits de fond avaient été enregistrés afin d'illustrer chaque scène.

    Enfin, une intervenante professionnelle était chargée de s'occuper des transitions.

    Entre chaque scène, elle jouait un petit rôle, habillée en J. De La Fontaine et présentait ainsi la fable suivante.

    Quelques répétitions générales et le grand jour est arrivé. Une petite salle une petite scène, une grande première,

    un grand public. Ils étaient tous là, Familles, amis, élus, direction... Une expérience magnifique,

    un dépassement de soi car le traque était de la partie bien sur.

    Cependant, tous en garde un merveilleux souvenir et les nombreuses félicitations du public, ainsi que les

    applaudissements nous ont fait chaud au coeur.

    Quelques mois plus tard, nous avons eu le plaisir d'aller en Belgique, à Oudenaarde, pour présenter de nouveau

    notre spectacle aux Résidents d'une Maison de retraite.

    Nous avions pour cette occasion, fait traduire le résumé de chaque fable et celui-ci était lu

    avant chaque scène, afin de faciliter la compréhention.

    Nous avons fait des photos et filmé chaque rencontre. Un petit film à été réalisé à partir de cela

    et présenté en avant-première des spectacles.

    Grace à ce travail, quelques Personnes âgées ont repris confiance en elle et sont encore

    toutes étonnées d'avoir pu accomplir une telle chose.

    l'une d'entre elles, qui n'osait jamais quitter la Maison de retraite, participe aujourd'hui à toutes les sorties.

    D'autres sont fières de raconter leur expérience et toutes sont prêtes à recommencer.

    En ce qui me concerne, j'ai vécu des moments fantastiques de rires, d'émotions, d'étonnements,

    d'inquiètude et au final beaucoup de fierté et de bonheur.

    Merci à tous ceux qui m'ont permis de réaliser ce magnifique projet.

     

     










    votre commentaire
  • Ha! voila un sujet délicat qui me tracasse depuis quelques mois.
    comment fêter les Mamans, les Papas, les Grands-Mères, au sein
    de nos structures, sans pour autant individualiser la chose. En effet,
    ces fêtes n'évoquent pas forcément du bonheur pour certains, de plus,
    tous ne sont pas forcément concernés par ces fêtes, je pense aux
    demoiselles, aux religieuses, aux Résidents ayant perdu un ou plusieurs
    enfants ou n'ayant pu en avoir... donc, il ne nous est pas conseillé de
    célébrer ces moments au risque d'être indélicat. Pourtant, certains
    Résidents le souhaitent, attendent cela, ce sont pour eux des moments
    d'attention privilégiés qu'ils adorent ... dilem, comment faire?

    Au départ, une roses était offerte, avec une jolie carte à chaque dame,
    pour ne faire aucune différence.
    Mais voila, je me faisais parfois envoyer moi même sur les roses, par quelques
    demoiselles qui ne comprenaient pas pourquoi on les fêtait et
    qui revendiquaient leur célibat!

    Cette année nous avons je pense trouvé une bonne solution,
    un juste compromis!

    les roses certe, mais en bouquet pour décorer les tables

    une méga affiche décorée par les Résidents volontaires avec poêmes,
    images, coeurs, fleurs...qui souhaite une bonne fête à toutes les mamans
    celle-ci est affichée deux ou trois jours avant la date pour que tous puissent la voir.

    et le jour "J", des chocolats sur les tables, pour tous et pour les Résidents mangeant
    en chambre des petites coupelles de chocolats sur leur plateau.

    Cette organisation devient donc collective, elle n'est plus ciblée.
    Ainsi, tout le monde est libre d'en profiter ou non, au gré de ses envies.

    Et vous? comment fêtez-vous ces moments-là?
    donnez-moi votre avis! il m'interresse.

    à bientôt...


    2 commentaires
  • Aujourd'hui j'ai adoré! j'ai organisé une chasse à l'oeuf dans notre Etablissement.
    Cela consistait à cacher des oeufs en plastic,
    dans tous les étages avec une petite étiquette sur laquelle j'avais noté:
    BRAVO VOUS M'AVEZ TROUVE! VENEZ M'ECHANGER CONTRE UN BON CHOCOLAT DE PÂQUES.
    puis à chaque Résident, j'ai remis une petite note les informant de ce petit jeu.
    Donc depuis ce matin ils cherchent les oeufs cinq ont dèja été trouvés et échangés
    contre un magnifique lapin  en chocolat. Si vous aviez vu le bonheur de chaque gagnant!
    la fierté d'avoir trouvé un trophé et celle de se voir remettre un cadeau...
    délicieux cadeau! Cette animation vaut le coup d'être essayée,
    même mes collègues y prennent plaisir.


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique